Chauffage

Poêle à granulés ou chaudière à granulés : que choisir ?

Le poêle à granulés et la chaudière à granulés fonctionnent sur le même principe. Tous les deux sont alimentés par des pellets, des copeaux de bois bien séchés et compactés. Economiques et faciles à utiliser, ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Mais lorsqu’on a le choix, comment savoir quel modèle acheter ?

Les caractéristiques du poêle à granulés et de la chaudière à granulés

Le poêle à granulés est un système de chauffage destiné aux petites surfaces. Il apporte de la chaleur dans une pièce à vivre pendant la saison hivernale. Comprenant un grand réservoir allant en moyenne de 16 kg à 50 kg, l’utilisateur n’a pas besoin de grand espace pour stocker son réserve de pellets. Autonome et programmable, il permet de réchauffer une pièce de façon rapide.

La chaudière à granulés est un appareil de chauffage puissant. Il permet de réchauffer le logement en entier mais aussi de fournir de l’eau sanitaire chaude à toute la maisonnée. Il suffit de le brancher au système de chauffage central de la maison pour que tout fonctionne à merveille. Etant donné sa performance, cette machine a besoin d’une grande quantité de pellets pour pouvoir fonctionner et rester efficace. L’installation d’un silo de stockage est donc fortement recommandée.

Le meilleur choix entre le poêle et la chaudière à granulés

Le poêle et la chaudière à granulés sont tous les deux efficaces. Mais lors de l’achat, il faut se baser sur les besoins. Le premier appareil est parfait pour réchauffer une seule pièce à vivre tandis que le second est conseillé en guise de chauffage central.

La puissance d’un poêle ou d’une chaudière à granulés doit donc correspondre à la surface à réchauffer. Trop élevée, le risque de surchauffe et de gaspillage est à craindre. Trop faible, l’appareil risque de s’encrasser sur le long terme et la consommation de combustible augmente. L’idéal serait d’opter pour une poêle à pellets programmable afin de pouvoir gérer le temps d’utilisation et de déterminer par avance les heures de fonctionnement et d’arrêt. Les modèles récents peuvent être commandés à distance avec un Smartphone ou une tablette. Ils émettent aussi un signal sonore lorsque le réservoir à pellets est vide, ce qui n’est pas d’une chaudière à granulés.

Par contre, la chaudière à granulés est facile à installer. Il suffit de la brancher au circuit central de la maison pour que chaque pièce soit chauffée comme il faut. Le branchement doit être réalisé par un professionnel afin de garantir son efficacité. Le rendement de cet appareil peut aller au-delà de 90% lorsque la maison est bien isolée du bruit, du vent et de l’humidité.

L’achat de l’un de ces deux appareils de chauffage ouvre droit à plusieurs subventions dont le crédit d’impôt, la prime Quelle Energie, le soutien de l’Anah, l’Eco-prêt à taux zéro, etc.  Mais leur prix n’est pas le même, la chaudière à granulés étant plus chère que le poêle à granulés. Les avantages financiers accordés dépendent donc du montant investi. Mais pour les obtenir, il faut que l’appareil de chauffage soit installé par un professionnel agréé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *