Chauffage

Comment choisir un poêle à granulés ?

Le poêle à granulés est souvent utilisé comme chauffage d’appoint dans la pièce principale de la maison. C’est un système intéressant du fait de sa performance, de sa grande autonomie et de son côté écologique. Face à la pluralité des modèles disponibles, ci-après quelques critères permettant de choisir le poêle le mieux adapté à son logement.

Son mode de fonctionnement

Le poêle à granulés fonctionne avec des combustibles naturels. Les sciures issues de la transformation du bois sont affinées puis séchées et compressées pour donner naissance aux granulés de bois ou pellets. Ces derniers sont versés  directement dans le réservoir. Ensuite, La vis sans fin les achemine vers la chambre de combustion. Cet élément tournant a également pour mission de réguler le débit d’alimentation du foyer selon la température recherchée.

Ces granulés de bois s’allument lorsqu’ils entrent en contact avec la résistance électrique du poêle. L’air chaud produit sera pulsé vers la pièce à chauffer à l’aide d’un ventilateur ou de façon naturelle. Une arrivée d’air est prévue afin de booster la combustion. Une sortie est également aménagée pour évacuer les fumées via un conduit d’aération ou une ventouse.

Lors de l’installation, il faut prévoir assez d’espace devant et derrière afin de limiter les risques. A défaut d’une surface suffisante, l’installation d’un écran thermique pourrait être envisagée le long du mur. La mise en place doit être confiée à un professionnel afin de garantir sa bonne marche et son efficacité.

Les différents types de poêle à granulés

Le premier modèle est le poêle à granulés à air pulsé. Il comporte un ventilateur permettant de souffler rapidement l’air chaud vers l’extérieur. Le principal avantage de ce système est que la chaleur se diffuse rapidement dans la pièce à vivre. Son inconvénient principal est le bruit produit par le ventilateur.

Le deuxième modèle est le poêle à granulés à convection naturelle. La chaleur produite se diffuse doucement dans la pièce à vivre sans aucune aide. Cet appareil permet de préserver la chaleur bienfaisante sur plusieurs heures avec une alimentation en continu du foyer. Ce système est intéressant du fait de sa fiabilité et de sa faible nuisance sonore.

Les principaux avantages d’un poêle à granulés

Le premier avantage d’un poêle à granulés est son côté programmable. L’alimentation de la chambre de combustion se fait automatiquement et de manière autonome. L’utilisateur peut également définir par avance le créneau horaire où il sera en marche et la température à atteindre grâce à une sonde intégrée ou déportée.

Son rendement est également intéressant puisque l’énergie consommée est inférieure à celle restituée dans la pièce. En outre, le prix du combustible est moins élevé par rapport à celui de l’électricité donc une économie importante sur le long terme.

Enfin, un poêle à granulés est écologique. Comme les pellets ne contiennent ni de la colle, ni du solvant, la fumée produite est donc moins polluante.

Les critères à voir lors de l’achat d’un poêle à granulés

Le premier point à vérifier est la capacité du réservoir. Elle va de 16 kg à 50 kg. Le rechargement varie suivant la température recherchée. Le remplissage se fait généralement par le haut donc il faut faire attention lors du rechargement des granulés de bois. Plus la trémie est grande, plus la fréquence d’approvisionnement sera espacée.

Le second critère concerne la programmation du poêle à granulés. Grâce à cette fonctionnalité, l’utilisateur peut enclencher l’appareil au gré de ses besoins : tôt le matin ou encore avant de rentrer chez soi en hiver par exemple. Une sonde déportée permet de réchauffer une pièce à une température précise. Le poêle peut également fonctionner en mode « économique » ou en mode « absence » si le propriétaire le souhaite. Le contrôle à distance via un Smartphone ou une tablette est également possible sur les modèles de nouvelle génération. Un signal d’alarme retentit sur certains appareils lorsque la porte du réservoir n’est pas bien fermée ou que la trémie est quasiment vide.

La puissance d’un poêle à granulés est le troisième critère de choix. Elle varie en général de 6 kW à 14 kW. Plus la maison est bien isolée, plus la puissance nécessaire est faible. Il ne faut pas oublier de renforcer l’isolation de la pièce afin de rehausser l’efficacité de ce chauffage d’appoint. Il faut également tenir compte de la surface à chauffer lors de la sélection de l’appareil.

Avant l’achat, il est conseillé de passer en revue le matériau utilisé dans la fabrication d’un poêle à granulés. Pour le creuset, un modèle en fonte est plus isolant que celui en acier en termes de bruit. Pour les bougies d’allumage, celles en céramique sont plus efficaces et durent plus longtemps.

Le dernier critère à vérifier est la nuisance sonore du poêle à granulés. Lorsque le ventilateur est en marche, le bruit qu’elle produit peut atteindre les 40 dB. Ce niveau sonore augmente lorsque l’appareil tourne en plein régime en hiver par exemple. Et il diminue lorsque le mode « économique » ou le mode « silencieux » est enclenché.

Comment entretenir un poêle à granulés ?

Un poêle à granulés a besoin de deux sortes d’entretien pour rester en bonne marche. Le premier est un entretien périodique qui peut être effectué par le propriétaire lui-même. Il consiste à nettoyer le foyer et la chambre de combustion, à vider les résidus dans le bac à cendres et à bien dégager le creuset afin d’optimiser la circulation de l’air. L’idéal serait de choisir un appareil démontable afin de faciliter le processus.

Le deuxième est un entretien annuel. Il est réalisé une ou deux fois par an par un professionnel en matière de poêle à granulés. Les travaux consistent à ramoner tous les conduits afin qu’ils ne s’encrassent pas. Il pourra par la même occasion délocaliser les résidus de poussières qui peuvent encombrer certains éléments de l’appareil tels que le creuset ou l’échangeur. Et enfin, il procèdera à la vérification de l’usure des pièces du poêle à granulés et recommandera leur remplacement en cas de nécessité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *